Cannabis et fertilité masculine

Photo of author
Written By Bérangère fan du CBD en thé

Passionné par le CBD, j'écris des articles sur ce sujet. J'ai découvert le CBD en 2015 aux états-unis lors d'un voyage pro.

Article mis à jour le : 3 septembre 2022


Pour améliorer la vie de couple on est souvent tenté de recourir à remèdes naturels, de manière à revigorer la relation entre deux et à la rendre plus épanouissante. Il ne faut pas partir à la recherche de solutions abstruses et particulières ou de potions magiques, encore moins faut-il se tourner d’abord vers des médicaments ou des drogues. Il existe un moyen d’obtenir des résultats intéressants dans ce contexte et il nous est offert par la plante du cannabis. Dans cette étude, nous parlerons de cannabis et sexualitéessayant de se concentrer sur les effets possibles de cette plante sur la sexualité masculine.

Adieu l’anxiété de la performance, bienvenue à la détente dans les moments intimes

On connaît les propriétés du CDB, cannabidiol ou un métabolite du cannabis sativa, qui nous aide à opposer toute une série de problèmes liés à la fois au corps et à l’esprit. Il est donc presque naturel de se demander si et en quoi cette même plante peut aussi nous aider en ce qui concerne la sphère et les effets sexuels.

Tout d’abord, il sera correct de rappeler que l’une des principales propriétés bénéfiques du CBD est que relaxant. Prendre cette substance avant le rapport sexuel peut donc s’avérer très utile pour se détendre au moment intime. Les tensions au travail ou dans la famille et en général les stress auxquels nous sommes soumis dans la routine quotidienne peuvent en effet miner la sérénité de l’acte, se répercutant par conséquent aussi sur la relation elle-même avec le partenaire. D’une part, la bonne quantité de CBD, le principal ingrédient actif de la marijuana, peut avoir une action calmante chez ceux qui souffrent notamment de anxiété de performance, cependant, d’un autre côté, il est également vrai qu’il faut faire attention au dosage. Trop de CBD pourrait vous rendre somnolent, ce qui est l’effet inverse de la vigueur sexuelle. Il est clair que parler de effets sexuels de la marijuana il faut garder à l’esprit qu’il y a des avantages mais aussi des inconvénients potentiels.

Le dosage du Cbd, les avantages et les inconvénients au lit

Pour quel souci dosage du CBD, cela varie d’une personne à l’autre : indications précises, bref, il n’y en a pas puisqu’une composante subjective entre en jeu. C’est à la personne de trouver la dose parfaite à prendre, qui correspond à ses besoins réels et à ses besoins spécifiques. Dans tous les cas, avant de procéder à la prise de la substance et en cas de doute, il sera toujours utile de consulter un médecin. Cannabis et relations sexuelles représentent donc une combinaison intéressante à examiner, d’autant plus que les remèdes offerts par cette plante sont 100% naturels. Tout cela évidemment net de résultats scientifiques, qui continuent encore d’arriver, ouvrant les portes à des découvertes toujours nouvelles. Et ce sont précisément ces études qui suscitent le plus d’intérêt, notamment en ce qui concerne le domaine des conséquences sur fertilité masculine.

Fertilité masculine, spermatozoïdes et recherche scientifique

Parler de marijuana et fertilité male, une étude publiée dans la revue Human Reproduction et diffusée via le portail Oxford University Press, clarifiée après l’analyse de plus d’un millier d’échantillons d’éjaculat appartenant à 662 hommes âgés d’environ 35-36 ans (dont la moitié avait fumé auparavant de la marijuana), comme ceux qui avaient consommé du cannabis dans le passé avaient un meilleur nombre de spermatozoïdes (spermatozoïdes par millilitre), contrairement à ceux qui n’en avaient jamais consommé. Même si, il faut le dire, dans les deux cas ce sont des valeurs qui restent dans la norme. Cependant, le pourcentage chez les non-fumeurs d’hommes ayant une concentration de sperme inférieure aux valeurs normales est plus élevé. Les fumeurs les plus fréquents, en revanche, avaient des valeurs de testostérone plus élevées que tous les autres. Enfin, il y avait un nombre de spermatozoïdes légèrement plus élevé chez les hommes qui fumaient dans le passé (plus élevé que chez ceux qui fumaient encore).

Que peut-on en conclure ? À la lumière du fait que la science s’interroge encore sur le fond et toujours à la recherche de nouvelles preuves, on peut en déduire qu’une consommation modérée de cannabis semble pouvoir avoir des effets positifs sur la production de spermatozoïdes. Cependant, ces bienfaits semblent s’évanouir du même coup en cas de consommation prolongée et en tout cas fréquente.

Laisser un commentaire