Conduire sous CBD: Quels sont les risques d’un test salivaire?

Photo of author
Written By Bérangère fan du CBD en thé

Passionné par le CBD, j'écris des articles sur ce sujet. J'ai découvert le CBD en 2015 aux états-unis lors d'un voyage pro.

Article mis à jour le : 3 septembre 2022

Après la consommation de cannabis, des échantillons de sang peuvent être prélevés pour tester la présence de THC dans votre système (sang). Toutefois, cela ne permet de détecter que la présence de THC à un niveau élevé dans votre organisme et ne permet pas de savoir si vous conduisiez sous l’influence du THC (ou de toute autre drogue). Il est donc conseillé de recourir à un test de salive pour déterminer la présence de THC dans votre organisme, ce qui est possible du fait que vous avez sécrété de la salive dans votre bouche en avalant du cannabis.

Le fait qu’il faille des semaines ou des mois avant que la schizophrénie ne se développe pleinement chez les personnes génétiquement prédisposées à la maladie rend l’étude des précurseurs de la maladie particulièrement importante, car ils peuvent permettre de prévenir l’apparition de la psychose en intervenant tôt dans son développement, même chez les enfants de cinq ans.[Les précurseurs de l’enfance comprennent des troubles du comportement tels que le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité et le trouble des conduites ; des déficits sociaux tels que de mauvaises relations avec les pairs et un retrait des situations sociales ; des problèmes émotionnels tels que la dépression, l’anxiété, une faible estime de soi et la solitude ; et des déficits cognitifs tels que des difficultés de mémoire, d’apprentissage et de résolution de problèmes.

Le risque de développer une schizophrénie augmente avec chaque série successive d’expériences négatives avant l’âge de 15 ans, bien que certaines personnes puissent être plus vulnérables que d’autres].

Il existe plusieurs médicaments pour traiter les symptômes aigus de la psychose, notamment les antipsychotiques (les patients âgés peuvent présenter des effets secondaires extrapyramidaux) et les stabilisateurs de l’humeur (les patients âgés peuvent présenter des effets secondaires anticholinergiques, tels que la sécheresse de la bouche, la constipation, une vision trouble et des étourdissements). Les patients atteints de formes plus légères de la maladie ne nécessitent souvent que des soins de soutien et des conseils.

Quelles sont les sanctions encourues en cas de détection de drogue dans les prélèvements ?

Le premier article sur les drogues dans le code pénal français (article L 215-1) a été adopté par l’Assemblée nationale en 1950 et a été modifié à plusieurs reprises depuis lors, la dernière fois en 2003 avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle section prévoyant des peines plus sévères pour la possession de grandes quantités de cocaïne, d’héroïne et de cannabis (article L 221-3). Il convient de noter que la loi contient une disposition permettant de légaliser la production et la vente de ces substances, à condition qu’elles soient utilisées à des fins médicales (article L 223-1).

Une personne qui fournit sciemment et volontairement une substance stupéfiante à une autre personne commet un acte de violence publique si elle sait ou devrait savoir que le destinataire consommera la substance et si elle a des raisons de croire que la consommation de cette substance par le destinataire entraînera des souffrances physiques ou psychologiques, une détérioration ou une dégradation de sa santé, ou une altération de sa capacité à travailler ou à exercer ses fonctions professionnelles (Article L 216-2).

En d’autres termes, toute personne qui fournit des drogues peut être tenue pour responsable même si elle ne sait pas ce que son destinataire en fera.

Quelle assurance auto en cas de résiliation suite à conduite sous stupéfiants ?

La première chose que vous devez faire est de vous assurer que vous avez un permis de conduire et une carte d’immatriculation valides avant d’obtenir une couverture d’assurance pour votre véhicule auprès de n’importe quelle compagnie d’assurance ou courtier sur le marché aujourd’hui ! Si vous ne les avez pas, vous ne pouvez pas obtenir d’assurance de qui que ce soit !

Vérifiez votre cote de crédit avant de souscrire une assurance

Même si vous êtes en mesure de payer votre prime mensuelle, cela ne signifie pas que vous pouvez payer toutes vos factures chaque mois ! Par conséquent, vous devriez vérifier votre cote de crédit avant de souscrire une assurance automobile.

Vous pourriez être surpris de voir combien vous pourriez économiser en primes avec un meilleur score de crédit !

Il est également important de noter que la plupart des compagnies d’assurance offrent des rabais aux propriétaires de voitures qui conservent leur immatriculation en règle et maintiennent un dossier de conduite impeccable, ce qui signifie qu’ils sont moins susceptibles de déposer une réclamation d’assurance contre eux que les conducteurs qui ont été impliqués dans un accident ou qui sont tombés en panne sur le bord de la route !

Nous vous suggérons également d’éviter les polices d’assurance qui sont basées uniquement sur le nombre d’années de possession de votre voiture, car ce n’est pas la meilleure façon de trouver des taux d’assurance auto bon marché, car il y a beaucoup d’autres facteurs qui peuvent influencer le coût final de votre prime !

En fait, l’un des plus grands avantages de faire le tour du marché de l’assurance auto est que vous pouvez comparer les devis de plusieurs assureurs différents en même temps ! C’est quelque chose que vous ne pouvez tout simplement pas faire en achetant votre voiture chez un concessionnaire et en faisant installer la couverture du constructeur chez un autre ! Il est également possible d’obtenir plusieurs devis de différents assureurs sans même passer un appel téléphonique, vous saurez donc toujours exactement ce que vous payez chaque mois pour votre assurance et si vous en avez pour votre argent!

CBD et conduite : cannabidiol, THC… que dit la loi ?

La limite légale de THC pour les conducteurs est de 10mg/L de sang et de 1mg/L pour les conducteurs de moins de 18 ans (ils doivent également porter la ceinture de sécurité). Le CBD n’est pas psychoactif, il ne peut pas provoquer d’intoxication ou de dépendance psychologique, il n’a pas d’impact sur vos capacités motrices, il n’y a donc aucun risque d’avoir un accident ! Le CBD est parfaitement sûr pour vous et vos passagers !
Une étude publiée par Blessing et al. a révélé que les consommateurs de cannabis à usage récréatif qui consomment de plus grandes quantités de cannabis ont des résultats plus faibles aux tests neuropsychologiques, en particulier ceux qui évaluent le fonctionnement exécutif, l’apprentissage verbal et la mémoire de travail ; cependant, après avoir contrôlé l’âge, le sexe, la consommation d’autres drogues, l’alcool, le tabagisme et les antécédents de maladie psychiatrique au cours de la vie, ces différences n’étaient pas significatives, sauf pour l’apprentissage verbal et la mémoire, où les auteurs ont observé des tendances vers la signification (P=0-054 et P=0-069, respectivement). Ces résultats suggèrent que le cannabis peut altérer la fonction neurocognitive chez les gros consommateurs, mais l’altération semble être relativement faible et limitée à certains domaines cognitifs.

Le CBD en voiture et le test salivaire

Pas de problème !
Le Cannabis sativa L., aussi simplement appelé marijuana, est l’espèce de cannabis la plus connue et produit tous les cannabinoïdes (CB) que l’on trouve dans les variétés de cannabis utilisées à des fins récréatives et médicales : C. indica, C. ruderalis, et C. glandulifera qui produisent des CBN ; C. indica qui produit des terpènes comme le myrcène, le caryophyllène, le limonène, le pinène, etc. ; et C. altissima, C. biflora, C. dewevrei, C. foetida, C. filiformis, C. gracilis, C. graminifolia, C. kafiristanica, C. lanuginosa, C. macrostachya, C. mairei, C. oleoides, C. ovata, C. peruviana, C. purpurea, C. sabahensis, C. sinensis, C. tatula, C. tetraptera, C. tetrahit, C. transvaalensis, C. uniflora, C. virgata, et C. xanthocarpa, qui ne produisent pas de CB mais plutôt différents phytocannabinoïdes comme le cannabichromanol (CBC), le cannabigérol (CBG), l’acide cannabinolique (CBAn), le cannabicyclol (CBL), la cannabielsoin (CEBiL), le cannabinodiol (CDB) et le cannabitriol (CTB).
Il ne fait aucun doute que l’isolat de CBD provient du chanvre, ce qui signifie qu’il contient des traces de THC.

Les effets du CBD au volant

Les effets secondaires de l’huile de CBD comprennent la somnolence, la sécheresse de la bouche, la réduction de l’appétit, la diarrhée, la fatigue, le malaise, la faiblesse, les difficultés de sommeil, et autres . Donc si vous cherchez une option sûre pour passer votre journée, le CBD est probablement une bonne option à essayer, mais vous devez savoir ce que c’est avant de le prendre ou de l’utiliser pour des raisons médicales !

Ce produit n’est pas destiné à être utilisé ou vendu à des personnes de moins de 18 ans.

Le CBD est extrait de plantes de chanvre industriel qui sont naturellement riches en CBD et dépourvues du composant psychoactif THC – ce qui signifie qu’elles ne vous feront pas sentir “high” ou ne causeront pas d’intoxication à moins que vous n’en consommiez des quantités massives sur une courte période (plus que ce que Santé Canada autorise actuellement). En revanche, les plantes de cannabis riches en CBD cultivées à des fins récréatives contiennent des niveaux importants de THC et peuvent produire de forts effets psychoactifs, en particulier lorsqu’elles sont fumées ou vaporisées – veillez donc à échantillonner les produits avec soin avant de les consommer en une seule fois (en particulier si vous êtes enceinte ou si vous ne voulez pas vous intoxiquer).
Jusqu’à présent, cependant, il existe peu de preuves cliniques des prétendus bienfaits du CBD.

En conclusion

Après avoir consommé du cannabis, des échantillons de sang peuvent être prélevés afin de tester la présence de THC dans votre système (sang). Toutefois, cela ne permet de détecter que la présence de THC à un niveau élevé dans votre organisme et n’indique pas si vous conduisiez sous l’influence du THC (ou de toute autre drogue). Il est donc conseillé de recourir à un test de salive pour déterminer la présence de THC dans votre organisme, ce qui est possible parce que vous avez sécrété de la salive dans votre bouche en avalant du cannabis.

Les précurseurs de l’enfance comprennent les problèmes de comportement, les déficits sociaux, les problèmes émotionnels et les déficits cognitifs.

Il existe de nombreux traitements pour les patients atteints de schizophrénie. Si des médicaments sont nécessaires, ils doivent être

La première loi sur les drogues jamais approuvée en France. Elle impose des sanctions sévères à ceux qui administrent ou proposent l’usage illégal de drogues.

Il n’est jamais bon d’obtenir une assurance sans permis et carte d’immatriculation valides. Vous devez vérifier votre solvabilité et obtenir une bonne police d’assurance au coût le plus bas possible.

Gardez l’immatriculation de la voiture en règle et maintenez un bon dossier de conduite pour économiser de l’argent avec une assurance auto bon marché.

Le CBD n’est pas enivrant et ne provoque pas d’altération des capacités motrices. Cela signifie que le CBD ne peut pas causer d’accidents ou rendre votre conduite dangereuse.

Toutes les espèces de cannabis qui poussent à l’état sauvage sont originaires des régions tropicales et subtropicales humides de l’Asie du Sud-Est (Cannabis indica), de l’Asie du Sud (Cannabis sativa), de l’Afrique occidentale (Cannabis sativa) et de l’Amérique centrale (Cannabis sativa).

Le CBD, comme tous les autres cannabinoïdes, peut provoquer des effets secondaires lorsqu’il est utilisé à fortes doses dans le cadre d’un mauvais traitement médical.

Le CBD est un composé chimique présent dans les plantes de chanvre industriel qui ne produisent pas le composé psychoactif THC.

Laisser un commentaire