Culture du chanvre industriel : défendre l’Europe

Photo of author
Written By Bérangère fan du CBD en thé

Passionné par le CBD, j'écris des articles sur ce sujet. J'ai découvert le CBD en 2015 aux états-unis lors d'un voyage pro.


Culture du chanvre industriel : défendre l’Europe, Le CBD sous toutes ses coutures - Les bien faits du CBD

Enecta participe à la 19ème conférence EHIA à Bruxelles sur les politiques agricoles liées à la culture du chanvre en Europe.

Les 21 et 22 juin, nous avons assisté à la 19e conférence EIHA (European Industrial Hemp Association), la seule organisation associative paneuropéenne du secteur du chanvre industriel.

L’association comprend 25 États de l’UE et 12 autres pays, y compris des membres en Amérique du Nord et en APAC, pour un total de plus de 200 membres, représentant l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement du cannabis.

Essayant d’aller au coeur du hashtag claim de la conférence “rejoignez la révolution du chanvre”, à la demande d’intervention, nous avons proposé d’aborder un sujet qui nous est vraiment cher : la défense et la sauvegarde de la filière européenne du chanvre .

Lorsqu’ils nous ont demandé de faire non pas une mais deux présentations sur le sujet, nous nous sommes rendu compte que le sujet nous tient à cœur, non seulement pour nous, mais pour la plupart des acteurs qui représentent la filière agro-industrielle du chanvre.

Défendre l’industrie européenne du chanvre face à l’industrie de masse

La culture du chanvre représente une grande opportunité pour notre planète. Cela peut vraiment être une ressource utile pour construire une économie éco-durable, qui réduit les émissions de polluants comme établi par le Green Deal européen.

Malheureusement, en ce moment, en Europe, les producteurs de CBD mais aussi les agriculteurs et les transformateurs, c’est-à-dire tous les principaux acteurs de la chaîne d’approvisionnement, souffrent de la concurrence des produits non européens. C’est du matériel qui est importé à très bas prix, avec une qualité introuvable.

Cela se produit alors qu’en Amérique du Sud, les entreprises du CBD, qui s’occupent principalement des fleurs, ne savent plus comment se débarrasser du matériel. Du matériel qu’ils ont produit en excès et à bas prix juste pour l’exporter vers l’UE après le boom des collectes entre 2020 et 2021.

Après plus de six ans de recherche, nous nous sommes rendus compte qu’il était plus que nécessaire de développer en Europe un système pour enregistrer les différentes variétés de chanvre destinées au marché de l’extraction dans un catalogue commun, comme c’est le cas aux États-Unis et au Canada.

De quoi le secteur du chanvre industriel pourrait-il vraiment avoir besoin ?

Une réglementation ad hoc de l’Union européenne pour les variétés dédiées à l’extraction, qui permettrait de :

  • garantir de meilleures normes de performance, telles que la teneur en CBD, la capacité d’extraction, un prix inférieur et compétitif
  • protégez-vous de l’abondance de semences dangereuses provenant du marché noir
  • défendre notre industrie contre une invasion de matériel incontrôlable

Il est important que l’industrie du chanvre en Europe se développe sainement, avec des outils et des informations. Cela n’est possible, à notre avis, qu’à travers des politiques et des réglementations agricoles correctes qui garantissent l’uniformité et la transparence.

Culture du chanvre industriel : défendre l’Europe, Le CBD sous toutes ses coutures - Les bien faits du CBDEnecta et culture du chanvre

L’une des principales raisons pour lesquelles nous avons créé notre génétique certifiée : Enectaliana® et Enectarol® n’est que cela : garantir aux cultivateurs, transformateurs et producteurs de cannabis la sécurité d’un produit traçable et performant et devenir une référence sur le marché b2b pour des produits sûrs et certifiés.

Nous sommes pour la promotion de la culture consciente et nous mettons au service des études et de l’expérience à 360°, ce qui se traduit par :

  • génétique certifiée et enregistrée
  • soutien dans le processus d’enregistrement de nouvelles variétés de chanvre pour les fibres, les graines et les extraits
  • service d’enregistrement d’une nouvelle variété de cannabis

Nous espérons ainsi donner de la sécurité et des outils aux producteurs et encourager et sécuriser la production de chanvre en Europe.

Aujourd’hui, il est essentiel pour tous les opérateurs de la filière du chanvre industriel d’avoir la certitude d’avoir entre les mains des semences certifiées. Ils sont les seuls à pouvoir être légalement cultivés et à assurer des performances adéquates et standardisées en phase avec les industries les plus avancées du secteur, comme les américaines et les canadiennes.

Nous ne devons pas permettre aux producteurs de biomasse ou d’extraits d’utiliser des variétés de chanvre industriel inadaptées à leurs objectifs finaux ou pire encore d’être contraints d’importer du matériel introuvable de qualité douteuse.

  • Avoir à disposition variétés spécifiques pour les besoins individuels, il peut être décisif pour un saut qualitatif dans le secteur.
  • UN semence certifiée cela signifie sécurité et garantie car cela signifie qu’il a passé toutes les normes de qualité.
  • La certification est la carte d’identité de la semence. Il rend l’acheteur confiant qu’il a une génétique pure, qui a et gardera certaines caractéristiques : origine, homogénéité, pureté, stabilité.

Nous pensons qu’il est important de regarder vers l’avenir du marché du chanvre, avec un œil sur le passé et un sur le présent. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons aider les décideurs politiques à comprendre que la mise à jour des anciennes réglementations est le seul moyen d’améliorer les conditions agricoles de l’industrie du chanvre en Europe et de créer un système qui fonctionne.

L’objectif principal de l’EHIA est de garder sous contrôle les politiques de l’Union européenne sur le chanvre. Et de fournir aux décideurs européens des informations précises et fiables à ce sujet. C’est pourquoi il nous a semblé important de partager avec eux notre expérience et nos réflexions, qui peuvent se résumer en un seul mot clé : coopération.

Nous sommes les cultivateurs, transformateurs et producteurs de chanvre en Italie et en Europe. Nous devrions coopérer, échanger des connaissances et faire équipe, nous deviendrions plus forts et nous gagnerions un poids beaucoup plus important dans les décisions prises au niveau de l’UE.

C’est l’idée dominante au centre de nos interventions pour le 19e congrès de l’EHIA, dont nous avons été les présentateurs actifs mais aussi les auditeurs attentifs.

Culture du chanvre industriel : défendre l’Europe, Le CBD sous toutes ses coutures - Les bien faits du CBDQue se passe-t-il d’autre en Europe ?

Le marché de la fibre pour l’habillement, la construction et l’automobile semble être en croissance, mais il est préférable de garder des attentes basses et terre à terre en donnant à l’utilisateur final le temps d’augmenter réellement la demande.

Comme toujours, on a parlé des principes actifs du cannabis, qui suscitent un intérêt continu dans les domaines médical et pharmacologique.

L’intérêt pour les variétés à double ou triple fonction (graines-fibres, extraits-fibres, extraits-graines-fibres) est grandissant et même si certains anciens producteurs voient d’un mauvais œil ces nouvelles variétés, comme Enectaliana® et Enectarol®.

Cet intérêt croissant se transformera bientôt, ou plutôt se transforme déjà, en demande et il est bon que l’Europe produise du chanvre de qualité avec une réglementation adéquate et certaines normes de traçabilité.

Et le roman alimentaire ? L’attente semble un peu diminuée, mais cela pourrait être une stratégie pour permettre aux supermarchés et à la grande distribution de se positionner avant même de s’ouvrir au marché.

Le chiffre d’affaires des produits alimentaires à base de chanvre augmente dans le monde entier. Les graines de chanvre, l’huile de chanvre, la poudre de protéine de chanvre et les feuilles de chanvre sont de plus en plus présentes.

Vive le chanvre ! #jointhehemprevolution

Laisser un commentaire