De combien de CBD avez-vous besoin pour mieux dormir ?

Photo of author
Written By Erwan fan du CBD en thé

Passionné par le CBD, j'écris des articles sur ce sujet. J'ai découvert le CBD en 2015 aux états-unis lors d'un voyage pro.


jeune-femme-dormant-profondement-la-nuit-2021-04-05-21-01-43-utc

Envisagez-vous d’utiliser l’huile de CBD pour dormir ? Vous avez des questions sur la sécurité, l’efficacité et surtout la légalité du CBD ?

Dormez bien et prenez un dormir régulier et calme est un aspect très important à plusieurs points de vue.

Pour l’homme, le sommeil est naturellement concentré la nuit, du crépuscule à l’aube.
Cela ne signifie pas qu’il est également incorrect de se reposer à d’autres moments, mais cela doit être fait en complément des premières heures de sommeil. Ceux qui travaillent par quarts, ou qui voyagent souvent tout en continuant à changer de fuseau horaire, doivent le faire en veillant à respecter les bonnes récupérations pour assurer les heures de sommeil nécessaires au repos du corps.

Beaucoup de gens ont commencé à entendre parler de Le CBD et ses effets relaxants, capable de nous aider à faire face aux troubles et problèmes liés au sommeil. Si les questions qui se posent spontanément sont “De quelle quantité de CBD avez-vous besoin pour mieux dormir ?” Et “comment prendre du CBD? “, il est très important de comprendre pourquoi et comment le CBD peut affecter notre sommeil.

CBD et ses utilisations

Le CBD a une longue histoire d’utilisation remontant à 1200 après JC, où un ancien texte médical chinois fait référence à ses bienfaits induisant le sommeil. De nombreuses autres cultures l’utilisent depuis des années chanvre et des produits à base de cannabis pour traiter des conditions telles que l’épilepsie, la douleur, l’anxiété, la constipation et plus encore.

Jetons un coup d’œil à certaines des autres conditions pour lesquelles les gens utilisent cette huile :

1. CBD et douleur

La douleur chronique peut être débilitante et affecter la qualité de vie, la capacité de travailler, les interactions sociales et le sommeil. De nombreux analgésiques en vente libre et sur ordonnance ont une longue liste d’effets secondaires potentiels et risquent de développer une tolérance et une dépendance.

Certains types de douleur, y compris la douleur associée au cancer, la douleur neuropathique et les douleurs résultant de la raideur musculaire, souvent associées à la sclérose en plaques, sont souvent difficiles à traiter avec les opioïdes traditionnels, les anticonvulsivants et les antidépresseurs.

cannabis médical il est disponible dans certains États avec une ordonnance et est couramment utilisé pour le traitement de la douleur chronique et de nombreuses autres affections.

Des recherches récentes ont montré que la consommation de cannabis est bénéfique pour traitement de la douleur dérivés d’une variété de conditions, et une étude de 177 patients atteints de cancer a révélé que les patients qui utilisaient une combinaison de CBD et THC ont eu une réduction de la douleur de 30% supérieure à celle du placebo, tandis que ceux qui se sont limités à utiliser uniquement du THC n’ont signalé aucun effet de ce type.

2. CBD et anxiété

De nos jours, la prévalence de l’anxiété, en particulier dans le monde occidental, a augmenté rapidement et de nombreuses personnes souffrant de diverses formes d’anxiété se sont tournées vers cannabis pour trouver un soulagement.
Malheureusement, l’anxiété peut être un facteur de risque pour les capacités de dépendance et la consommation de cannabis avec taux élevé de THC et donc psychoactif pourrait également augmenter les chances que les états d’anxiété ne soient pas atténués ou apaisés.

Au contraire, la cannabidiol a montré des propriétés prometteuses pour contraster et traiter l’anxiété.

Des preuves précliniques ont montré que le cannabidiol peut être un moyen sûr et efficace de gérer les troubles anxieux tels que le trouble anxieux généralisé, l’anxiété sociale, le stress post-traumatique, la panique, le trouble obsessionnel-compulsif, etc.

En savoir plus sur le CBD :   Le meilleur huile pour massages est l'huile de ricin !

Une étude menée dans une clinique psychiatrique sur l’utilisation du CBD pour l’anxiété et le sommeil a révélé une réduction des scores d’anxiété chez 79,2% des patients et une amélioration des scores de sommeil chez 66,7% des patients dès le premier mois de traitement.

3. CBD et maladies neurodégénératives

La maladie mentale touche des personnes de tous âges, races, sexes et classes socio-économiques.
Le traitement peut impliquer l’utilisation de médicaments ou d’options non médicamenteuses. Certains de ces traitements peuvent produire des effets secondaires indésirables, affecter le sommeil, entraîner une prise de poids ou interagir avec d’autres médicaments, et les scientifiques sont toujours à la recherche d’alternatives de traitement plus sûres.

Une revue systématique portant sur un total de 1 629 patients atteints de maladies telles que la maladie d’Alzheimer plutôt que la démence, la schizophrénie, l’anorexie mentale, le TDAH, le syndrome de Tourette a révélé que le traitement au cannabis était associé à des améliorations de plusieurs symptômes de divers troubles mentaux. , mais n’aboutissant jamais à une rémission complète.

Certaines études animales ont montré que le CBD peut interagir avec moi récepteurs de la sérotonineréussissant à obtenir des effets similaires à ceux des médicaments antidépresseurs.

Des recherches supplémentaires sur les humains sont nécessaires, mais les preuves préliminaires sont prometteuses.
LA les troubles du sommeil ils sont beaucoup plus fréquents chez les individus souffrant de problèmes de santé mentale que les autres, il est donc possible qu’un traitement à base de cbd qui aide à atténuer les symptômes d’une condition liée à la neurodégénérescence, puisse indirectement bénéficier à la qualité du sommeil de l’utilisateur.

deux-masques-de-sommeil-2021-08-31-22-18-04-utcCBD, sommeil et stimulation de la somnolence

Bien dormir est un aspect nécessaire pour maintenir une bonne qualité de vie. Il s’agit d’une véritable activité “essentielle”, puisque l’organisme, avec une référence particulière à la système nerveux adjoint à la régulation centrale (cerveau), ne peut survivre sans. Tout comme respirer et se nourrir (boire et manger), le sommeil est un besoin primaire essentiel.

Dans le sommeil, d’importants cycles physiologiques de toutes sortes ont lieu, tels que la réorganisation des souvenirs et de la mémoire, la “recharge nerveuse”, la libération d’hormones telles que la GH, un certain repos du système musculo-squelettique (qui, cependant, n’est pas constant dans toutes les phases de sommeil) etc.

En pratique, dormir bien et suffisamment aide à maintenir des performances cérébrales élevées, à assurer la clarté et l’équilibre psycho-émotionnel.

Au cours des 25 dernières années, les scientifiques ont découvert l’existence d’un système de communication biochimique dans le corps connu sous le nom de système endocannabinoïde.

Ce réseau complexe de récepteurs cannabinoïdes se trouve dans tout le corps et dans le système nerveux central, où le sommeil est principalement régulé.

Nous avons également appris que le corps peut produire cannabinoïdes endogènes qui agissent comme des messagers chimiques, mais la consommation de produits à base de cannabis a le même effet.

La recherche a montré que les gens peuvent souffrir d’une carence en endocannabinoïdes qui se traduit par de nombreux symptômes différents, y compris des troubles du sommeil.

Les scientifiques étudient toujours exactement comment les cannabinoïdes améliorent le sommeil, mais les premiers résultats suggèrent que cela a à voir avec la façon dont les endocannabinoïdes interagissent avec les protéines, les récepteurs et les produits chimiques dans le cerveau.

On pense que cette signalisation affecte l’activité de diverses hormones, neurotransmetteurs et autres cellules qui influencent des choses comme le cycle veille-sommeil, la régulation émotionnelle et la douleur.

Un autre contributeur possible est un terpène appelé myrcènetrouvé dans les souches riches en CBD.

En savoir plus sur le CBD :   Enecta, notre grande force, ce sont les gens

Les terpènes sont des composés aromatiques présents dans les plantes et les fruits et sont à la base de l’aromathérapie. Il s’est avéré que le myrcène a des effets sédatifs et se trouve également à des niveaux élevés dans d’autres herbes somnifères telles que le houblon.

Certains professionnels de la santé croient que le Le CBD améliore le repos réduire l’anxiété et la douleur, permettant aux gens de se détendre afin que leurs mécanismes naturels de sommeil puissent fonctionner correctement

_MG_0459-2Le CBD améliore-t-il la qualité du sommeil ?

La bonne nouvelle est que le cannabidiol peut améliorer la qualité du repos diminuer le temps d’endormissement, augmenter la durée d’un sommeil plus profond et plus réparateur, minimiser certains facteurs qui peuvent l’interrompre.

Le CBD peut aider en faisant passer le corps du repos REM à un sommeil NREM plus profond.

Malheureusement, bien qu’il ait été démontré que le THC aide certaines personnes à s’endormir plus rapidement, il finit par réduire la qualité du sommeil à long terme.

Des études ont montré que le cannabidiol peut être utile pour certains troubles du sommeil qui ont un impact sur les cycles REM. Les patients atteints de la maladie de Parkinson ont montré une amélioration des symptômes liés au trouble du comportement en sommeil paradoxal après avoir été traités avec du CBD.

Le CBD peut-il vous aider à mieux dormir ?

De nombreuses recherches sont actuellement en cours sur l’insomnie et le CBD, mais les recherches effectuées jusqu’à présent sont positives.

Une recherche publiée dans les National Institutes of Health a révélé que donner 160 mg de CBD aux sujets rapportait beaucoup plus de sommeil que ceux qui prenaient un placebo.

Une autre étude sur la Journal de pharmacologie constaté que le Le CBD a augmenté le temps de sommeil chez le rat.

De nombreux chercheurs pensent qu’il existe un lien entre les bienfaits du CBD pour l’anxiété et ceux qui en découlent pour le sommeil.

Sans surprise, le CBD peut vous aider à vous endormir plus rapidement, à profiter d’un sommeil plus profond et plus réparateur, car de nombreux problèmes de santé devraient bénéficier de ses effets.

Mais le plus surprenant avec le CBD, c’est son double effet selon l’individu et le moment de la journée où il est administré.

En effet, il régule les cycles de sommeil et d’éveil du corps, aidant à favoriser l’éveil pendant la journée et la relaxation pendant la nuit.

L’insomnie, la somnolence diurne ou la somnolence peuvent affecter à la fois la productivité diurne et la capacité à s’endormir la nuit – la prise de CBD pendant la journée aide à favoriser la vigilance, conduisant à un sommeil plus réparateur la nuit.

Quelle quantité de CBD dois-je prendre pour dormir ?

Les recherches sur le dosage le plus efficace pour le sommeil ont varié, mais la plupart des études ont convenu que des doses plus élevées semblent mieux fonctionner.

Malheureusement, il n’existe toujours pas de directives acceptées sur la posologie optimale du sommeil, et les concentrations peuvent varier considérablement d’un produit à l’autre.

La métabolisme du CBDêtre impliqué dans de nombreux processus physiologiques en tant que modulateur d’autres systèmes, pas seulement celui-là endocannabinoïdec’est très subjectif.

Vérifier les effets sur nous-mêmes calmement et progressivement est la première chose à faire.

Si nous décidons d’utiliser Huile de CBDle conseil est de commencer par quelques gouttes, puis de rechercher la dose nécessaire à vos besoins individuels, en augmentant ou en diminuant la posologie.

La cohérence et la continuité dans la prise de cannabidiol sont très importantes et – idéalement – il est recommandé de noter vos performances quotidiennes dans un petit carnet, afin d’enregistrer tout changement/amélioration.

En savoir plus sur le CBD :   Le chocolat au CBD : quels sont ses bienfaits ?

Évidemment, s’il est utilisé pour des maladies spécifiques, il est important et recommandé de consulter un médecin, pour éventuellement convenir d’une thérapie dans laquelle le CBD est favorable.

Bibliographie

  1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4851925/
  2. https://www.journalofsurgicalresearch.com/article/S0022-4804(18)30626-7/fulltext
  3. https://www.jpsmjournal.com/article/S0885-3924(09)00787-8/fulltext
  4. https://www.ean.org/amsterdam2017/fileadmin/user_upload/E-EAN_2017_-_Cannabinoids_in_migraine_-_FINAL.pdf
  5. https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fphar.2018.01259/full

Erwan fan du CBD en thé

Laisser un commentaire