Le CBD n’est pas un médicament

Photo of author
Written By Erwan fan du CBD en thé

Passionné par le CBD, j'écris des articles sur ce sujet. J'ai découvert le CBD en 2015 aux états-unis lors d'un voyage pro.


Le ministre de la Santé, Roberto Speranza, annule le décret, publié au Journal officiel le 15 octobre dernier, qu’il a inséré les “compositions pour administration orale de cannabidiol obtenues à partir d’extraits de cannabis” dans le tableau des médicaments à base de substances actives “stupéfiants”.

La nouvelle arrivée dans l’après-midi, publiée par le journal La Stampa, parle de la signature, par le ministre Speranza, d’un nouveau décret qui suspend effectivement le précédent dans le but de convoquer une table de travail dans les prochaines semaines dans le but d’adresser le problème.

Concrètement, le ministère invite l’Institut supérieur de la santé et le Conseil supérieur de la santé à s’exprimer et à évaluer « si les effets de la substance active cannabidiol restent inchangés quel que soit le pourcentage d’utilisation du même “.

Que dit le décret du 15 octobre ?

Dans le décret du 15 octobre dernier, il était possible de lire: «Dans le tableau des médicaments, section B, du décret du Président de la République du 9 octobre 1990, n. 309, et modifications ultérieures, la catégorie de substances suivante est insérée, selon l’ordre alphabétique : compositions pour administration orale de cannabidiol obtenues à partir d’extraits de cannabis ».

Le document indiquait : « Une demande d’autorisation pour démarrer la commercialisation d’une solution buvable contenant du cannabidiol, qui a déjà reçu l’autorisation de sa libération, est actuellement en cours d’évaluation auprès de l’Agence italienne des médicaments (AIFA) commercialisée par l’Agence européenne des médicaments (EMA) et que le même médicament est contrôlé dans le cadre d’un programme d’usage compassionnel, notifié à l’AIFA, pour les patients traités avec le syndrome de Dravet et le syndrome de Lennox-Gastaut ».

Qu’est-ce que le CBD ?

Chanvre ou Cannabis, une plante appartenant à la famille des Cannabaceae est utilisée depuis des siècles par les populations du monde pour ses divers usages : des plus controversés, liés à ses propriétés psychotropes aux thérapeutiques, plus proches du sujet que nous aborderons discuter ci-dessous.

On parle de chanvre, car c’est de cette plante que sont extraites différentes molécules/composés chimiques appelés “Phytocannabinoïdes”. Parmi les plus de 100 phytocannabinoïdes identifiés à ce jour, les plus connus et les plus utilisés sont le THC et le CBD. Le CBD, contrairement au THC, n’a pas d’effets psychoactifs, au contraire, il aide à contrecarrer les effets psychoactifs du THC.

De nombreuses personnes apprécient le CBD et ses bienfaits depuis des années maintenant, et plusieurs études scientifiques mènent des recherches sur ses effets et ses applications possibles. L’intérêt de la communauté scientifique pour le potentiel thérapeutique du CBD est croissant : il a déjà été utilisé dans plusieurs études scientifiques, pour le traitement de nombreux problèmes de santé.

L’Organisation mondiale de la santé a exprimé à plusieurs reprises sa position à cet égard, déclarant que les produits à base de CBD ne devraient être inclus dans aucun tableau.

Erwan fan du CBD en thé

Laisser un commentaire